Retour aux témoignages

Marc Aymon

« Au Café de Grancy, il y avait Raphaël, Raphaël Noir bien entendu. Il était très bien habillé (comme d’habitude), très doux (comme d’habitude) et très attentif (comme d’habitude). Je connaissais son travail avec le chanteur-poète « K ». Il a commencé à écrire des rêves, de grandes choses pour embrasser mes petites chansons. Il a été psy, confident, pote, ami, directeur artistique, metteur en scène, costumier, regard extérieur, amoureux de la vie, amoureux de l’amour. Il m’a fait chanter à capella, en ouvrant les yeux pour regarder et devenir.

Aujourd’hui, Raphaël, tu me dis « Je crois en toi ». Hé Raphaël l’astronaute ! Je te réponds que tu es un de ceux qui me font chaque jour un peu plus aimer la vie. Et je t’embrasse fort. »

Marc Aymon – 2006

Vous avez apprécié cet article ?

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest